Etude : la communication maman bébé est universelle

Etude : la communication maman bébé est universelle

Ça peut sembler surprenant, mais les conversations des mamans avec leurs bébés sont beaucoup plus sophistiquées qu'on pourrait le croire. 

Et c'est universel !

Une expérience faite sur 24 mamans parlants 10 langues différentes

Les chercheurs se sont penchés sur la façon dont 24 mamans, parlants 10 langues différentes, parlaient à leurs bébés et ont découvert que le langage des bébés était instinctif.

Les mamans, dans le monde entier, utilisent une forme distincte de discours, comme par exemple élever le ton de leur voix, parler avec des phrases courtes et répétitives, et elles modifient le timbre de leur voix d'une manière assez spécifique.

"Nous avons constaté que les mères modifient cette qualité fondamentale de leur voix lorsqu'elles parlent aux nourrissons, et elles le font d'une manière très uniforme dans de nombreuses langues différentes."

Distinction entre la communication avec un bébé et celle avec un adulte

Piazza et ses collègues du Baby Lab de Princeton ont commencé par enregistrer 12 mamans anglophones pendant qu'elles jouaient avec leurs enfants de 7 à 12 mois et leur faisaient la lecture. En comparaison, ils les enregistraient aussi en parlant avec des adultes.

La communication maman bébé est universelle

"Nous avons essentiellement fait l'expérience sur des mères dans le laboratoire et nous leur avons demandé de jouer avec leurs propres bébés et de leur faire la lecture, tout comme elles le feraient à la maison", a dit M. Piazza à The Guardian.

Ils voulaient examiner la façon dont les enfants apprenaient à détecter les différentes voix qui les entouraient et ont décidé de se concentrer d'abord sur les ajustements vocaux inconscients que les parents faisaient pendant qu'ils bavardaient avec leurs bébés.

Un programme informatique spécial

À l'aide d'un programme informatique spécial, les chercheurs ont pu mesurer les différences dans la voix de chaque personne.

Ils ont constaté que le système informatique pouvait non seulement faire la distinction entre les différentes voix des mères, mais aussi, dans 70 % des cas, faire une distinction fiable entre celles qui parlent à un adulte ou à un nourrisson.

Ensuite, les chercheurs ont examiné la variance linguistique chez les femmes parlant neuf langues différentes, dont le cantonais, le mandarin, l'hébreu, l'espagnol, le russe, le polonais, le français, l'allemand et le hongrois. Et ce qu'ils ont découvert, c'est que les mêmes altérations de la parole étaient très constantes d'une langue à l'autre.

Ainsi, les changements de timbre entre la parole dirigée par l'adulte et celle du nourrisson peuvent représenter une forme universelle de communication que les mères utilisent implicitement pour engager leur bébé et soutenir son apprentissage de la langue.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés